top of page

LA MEDITATION : trouve ta paix intérieure.

Facile à dire, plus difficile à percevoir ! « Trouver ta paix intérieure », ça veut dire quoi?


Pour moi, c 'est l'équilibre de mes émotions. Peut être que pour toi, ce sera autre chose, comme par exemple, développer ta confiance en toi (être plus à l'aise avec qui tu es vraiment), établir une bienveillance envers toi même et les autres ou bien apprendre à faire le vide dans ta tête ( je sais qu'il existe des personnes qui sont constamment en train de réfléchir à un million de choses par minute, c'est peut être ton cas?).


Chaque personne peut percevoir différemment la méditation mais ce qui est certain, c'est qu'elle va t'apporter beaucoup de bien être ! Tout comme le yoga (Cf article YOGA), elle a d'incroyables effets positifs : réduction de ton stress, amélioration de ta concentration, développement de ta compassion et de ton empathie, meilleure acceptation de tes émotions, etc...


Je me demande pourquoi la méditation n'est pas enseignée dès la petite enfance ! Plus tu t'y mets tôt et régulièrement, plus la récolte est bonne !

Rassures toi, si tu commences maintenant, il est tout à fait possible d'y arriver, pas à pas.


La première condition d'or : Détache toi de ta journée.


Après une longue journée de travail (ou autre), tu as souvent le cerveau en ébullition ( sûrement parce que tu l'as beaucoup sollicité !), il est temps de faire déchauffer la machine (histoire de pas s'ébouillanter la tête!) et de repasser à un rythme plus serein, plus tranquille.

Il faut donc savoir couper de ce qui s'est passé, mais aussi, de ce qui va se passer après la méditation (as-tu vraiment besoin de savoir, tout de suite maintenant, ce que tu vas manger après??! Je ne pense pas !) Cela s'appelle, vivre le moment présent, en pleine conscience.

Pas besoin d'une heure pour cela, dix minutes suffisent pour pouvoir passer d'un état hyperactif à un état paisible.

Encore faut-il s'octroyer ces dix minutes, et dans de bonnes conditions ! Tout d'abord, il faut trouver le lieu (ça peut être n'importe où!) et le moment idéal pour ne pas être dérangé(e) (par le téléphone, des bruits environnants ou des personnes).

Moi, je préfère exercer le matin (10 minutes), chez moi, assise en tailleur par terre.

Je n'ai pas d'heure fixe mais tu peux t'en fixer une si cela t'aide à respecter ton engagement (idem pour l'endroit)!

La méditation doit devenir une habitude dans ta vie quotidienne, peu importe l'heure, l'endroit et le temps que tu y consacres, le plus important est de pratiquer !



Deuxième condition : lâche prise !


Souvent, le fait de se retrouver seul(e) avec soi peut faire peur : tu vis dans une société où tout va très vite, tout est bruyant et en mouvement. Plutôt angoissant de penser que tu vas passer 10, 20, 30 minutes avec ton silence intérieur!

J'aime comparer l'esprit à un muscle : il travaille beaucoup donc il mérite de se régénérer, de s'apaiser, pou repartir de plus belle.


Pour commencer, je te conseille d'essayer de faire le vide dans ton esprit, tu passes en mode repos !

Tu t'assois par terre (ou sur ton canapé si t'es sensible du popotin!), en tailleur, tu te tiens droit(e) (ton dos est étiré mais sans exagérer non plus, il faut que se soit confortable), tu fermes tes petits yeux et tu te concentres sur ta respiration (inspire et expire de la même longueur).

C'est là que le lâcher prise va intervenir : tu vas sûrement avoir des pensées qui vont faire irruption dans ton esprit ( de toute évidence, ce seront des pensées qui n'ont rien à voir avec ta méditation et c'est normal!). Ton exercice consiste simplement à laisser passer tes pensées, comme si elles étaient des nuages dans le ciel : tu les regarde, tu prends conscience qu'elles sont là, tu les contemple puis enfin, tu les laisse partir.

Au bout d'un moment, tu constates qu'il y a de moins en moins de nuages dans le ciel, voir plus du tout : c'est ça le lâcher prise !


Si tu y arrives dès ta première méditation, bravo, tu es vraiment fait pour ça ! Pour ma part, cela m'a demandé beaucoup plus de temps mais je ne décourage pas, je persiste et cela porte ces fruits.


Troisième condition fondamentale : Sois régulier(e)

La méditation est comme un sport : plus tu pratiques intelligemment, plus tu progresses et plus les bienfaits se décuplent ! Pas de secrets là dessus !


Je prends l'exemple du yoga , puisque je suis pratiquante: au début, je n'arrivais pas à soulever mon corps avec la force de mes bras, c'était impossible, je m'écroulais de suite sur le sol. Puis, au fur et à mesure, j'ai pu muscler mes bras avec différents exercices, j'ai appris à mieux gérer mon souffle et à comprendre mon corps. Maintenant, j'arrive à faire un pont complet, le tenir quelques secondes et même à lâcher une main du sol : quelle satisfaction !


Il en est de même pour ta méditation : si tu es assidu(e), il sera de plus en plus facile et rapide, d'écarter tous tes nuages intérieurs.

Être assidu(e), c'est pratiquer tous les jours ! Cela dure, le temps que ça dure ; des fois, 5 minutes suffisent, d'autres fois il te faudra 30 minutes voir plus.


Quatrième condition : Profite des bienfaits.

Tu remarqueras, durant ton apprentissage, ton changement de comportement face à différentes situations ( dans le bon sens évidemment!).

Surtout en ce qui concerne tes émotions : tu arriveras plus facilement à créer une distance avec tes pensées négatives et tu prendras du recul plus naturellement. Tu seras maître de tes émotions : je les accepte comme elles viennent, avec bienveillance !

Tu seras très certainement moins stressé(e) par ton quotidien et ta concentration sera inévitablement plus appliquée.

Ton rapport avec les autres peut lui aussi, évoluer. Ton altruisme et ta bonté seront grandissants (que demander de plus?!) .


Pour résumer, tu deviendras une personne meilleure (même si t'es déjà pas mal!) et en accord avec toi-même (ça c'est important!).


De plus, la méditation est tout à fait complémentaire avec une autre discipline sportive. Tu pourras t'apercevoir, par exemple, que tu es moins essoufflé(e) et que tu as moins de points de côté quand tu accomplis un exercice un peu cardio. Ou bien, si tu pratiques le yoga, tu te sentiras plus à l'aise avec ton corps, plus relâché(e). Cela va donc te permettre de pouvoir accroître tes performances, si tu le désires :-).

Comme je te le disais plus haut, j'aime pratiqué la méditation le matin, chez moi mais aussi après mon cours de yoga : mon professeur inclut toujours 10-15 minutes de méditation, qu'elle soit assise ou allongée, cela me permet de vraiment finir en beauté mon cours !


Si tu galères à te lancer tout(e) seul(e), il existe beaucoup de guides, comme par exemple, l'application, connue de tous, « Petit Bambou ». Moi-même l'ayant essayé, je te la recommande, c'est parfait pour un débutant !

Les blogs, « Pratiquer la méditation » et « Techniques de méditation », sont bien faits et très intuitifs.

Quelques livres inspirants comme « Petit traité de vie intérieure » et « La sagesse » de Frédéric Lenoir.

Voilà, je crois avoir fait le tour sur le sujet ! Encore une fois, tout ce que je te raconte ici est issu de ma propre expérience personnelle. Il se peut que tu sois plus réceptif(ve) que moi ou l'inverse : ce qui compte, c'est déjà d'essayer pour te faire ta propre idée !

Bonne méditation à toi.

Kommentare


bottom of page