top of page

LE JEÛNE INTERMITTENT: apprendre à réguler son appétit et le maîtriser.

Aussi appelé « Fasting », le jeûne intermittent est une nouvelle façon pour toi de manger, de mieux manger.

Il n'est en aucuns cas, une sorte de régime (moi, faire un régime ? Ça va pas la tête!) mais plutôt un mode alimentaire raisonné.

Manger trois fois par jour, quand on est adulte, est trop excessif pour notre corps (pour le mien en tout cas, c'est certain!). Il suffit d'abord de bien se connaître et de bien s'équilibrer, en fonction de ces besoins. Jeûner a énormément d'avantages sur ta santé, et le fait de le pratiquer te fera prendre conscience que tu étais dans une suralimentation !

Le jeûne intermittent n'est pas un synonyme de « je vais crever la dalle ! » comme on pourrait le croire. Une fois que ton corps est habitué à ce mode alimentaire, tu n'auras aucuns soucis pour jeûner !


Cela fait un an que j'ai commencé et je suis complètement conquise par son efficacité ! Que se soit physiquement ou moralement, cela a considérablement amélioré mon bien-être. Évidemment, les premières semaines sont un peu tumultueuses mais une fois le cap passé, on se sent vraiment mieux !


Première mission d'or : Fais ton bilan alimentaire !


Pour partir du bon pied, il faut déjà que tu fasses un état des lieux de ton alimentation : comment est ton appétit ? Manges tu à ta faim ? Combien de repas prends tu par jour ? Sautes tu des repas ? Grignotes tu ?

Bon, déjà, rien qu'en faisant cela, je me suis aperçue que j'avais un problème avec la nourriture !! Peut être que ce sera ton cas aussi !


Mon problème à moi, c'est que je ne sais pas m’arrêter quand je mange, je suis un vrai glouton ! J'aime trop la bouffe, du coup, j'en ingurgite plus qu il n en faut. Conséquences de ma gourmandise : ballonnements quotidiens, comme si mon ventre allait exploser à tout moment (pas top comme sensation !), prise de poids (légère mais tout de même!), fatigue après le repas ( ce genre de grosse somnolence que tu peux pas combattre!), moins de plaisir à manger (parce que je peux m'enfiler tout ce que je veux donc c'est moins marrant!).

Tu l'auras bien compris, il fallait faire quelque chose !

C'est grâce à un collaborateur de travail, que je n'avais pas vu depuis presque un an, que j'ai décidé de m'y mettre. On a discuté longuement sur le sujet, que j'ai trouvé très passionnant et surtout efficace : mon collègue avait meilleure mine, était plus svelte et plus à l'aise avec son corps, tout cela grâce à son nouveau mode d'alimentation ( et la reprise d'une activité physique en prime!).



Deuxième mission: Prépares toi !

En effet, il ne s'agit pas de faire n'importe quoi avec ton alimentation, ton programme doit être réalisable et productif (cela t'évitera quelques désagréments !).


Tout d'abord, il existe différents types de jeûnes intermittents : jeûne partiel, fasting, méthode 5:2, etc... Tu vas découvrir, dans cet article, qu'est ce que le fasting (ma sélection à moi !).

C'est une méthode de jeûne intermittent, très répandue, qui consiste à alterner une période de jeûne de 16H avec une période d'alimentation de 8H.

Pour citer mon exemple, ma période d'alimentation est de 13H à 21H et mon temps de jeûne s'effectue de 21H à 13H, ainsi de suite, chaque jour.


Ceci n'est qu'un exemple, il y a multitudes de combinaisons possibles (celle ci est la plus facile car le jeûne prend une partie de ta nuit!), il faut choisir celle qui correspond le mieux à tes habitudes et contraintes (travail en décalé, vie de famille, etc.). L'important est juste de conserver cette règle des 16/8.

Pour moi, ça s’annonçait périlleux, puisque mon repas préféré était bien évidemment, le petit déjeuner ! Et quand je parle de petit déjeuner, j'entends par là, la baguette de pain (entière stp!) avec beurre, confiture ou pâte a tartiner qui va bien avec, les viennoiseries (le week-end, no limit !), jus de fruits et thé vert.


Il a fallu quelques semaines pour réellement m'y faire, je te l'avoue. Mais en fin de compte, je ne tirai pas un trait définitif sur les petits déjeuners (ouf!) : ils se sont transformés en délicieux brunch sucré/salé.


Troisième mission fondamentale : Ne tombe pas dans l'excès !


Il serait dommage de réduire tous tes efforts en poussière tout simplement parce que tu n'as pas respecté quelques lignes de conduite importantes !

Tout d'abord, jeûner ne veut pas dire, ne pas boire d'eau ! Au contraire ! Tu es en plein nettoyage de ton organisme, c'est le moment d'évacuer toutes les m.... accumulées durant tes années de suralimentation !


Petite astuce, je me suis achetée un panel de thés, diverses et variés, afin de ne pas tomber dans l'ennui (thé vert, thé blanc, roïboos, tisanes). J'alterne donc, entre plusieurs saveurs, c'est très plaisant et contre la monotonie !

De plus, ton hydratation t'aidera à mieux supporter ton jeûne (élimination des déchets et des toxines présents dans ton corps).

Pour continuer sur les choses à éviter de faire, en voici une très intéressante : ne te goinfre pas dès que le jeûne est terminé ! C'est un réflexe humain de se dire « c'est bon, j'ai jeûné pendant 16H alors maintenant je me lâche ! »

Ton alimentation doit restée équilibrée et raisonnée sinon ton jeûne n'aura servi à rien (c'est embêtant tout de même!).

Je m'autorise quand même, une fois par semaine, une journée sans jeûne ( à moi le petit déjeuner au lit!) ou alors un petit excès de rien du tout (fast-food, dessert bien copieux, etc...) ! J'aime avant tout me faire plaisir et il est essentiel pour moi, de ne pas me sentir frustrée, surtout quand il s'agit de nourriture.

Comme je le disais plus haut, il est important que tu te fixes des objectifs réalisables : jeûner est un vrai travail quotidien. Vas y pas à pas, à ton rythme, tout en écoutant ton corps.

Si pour toi, cela te paraît insurmontable, tu peux, par exemple, jeûner une fois par semaine, puis deux, puis trois fois, puis au bout du compte, y arriver tous les jours !


Quatrième mission : Tiens bon !


Comme toute nouvelle expérience, il te faudra de la persévérance et de la patience pour commencer à ressentir le bien-être de ton jeûne ( pour ma part, trois semaines).

Si tu commences ce jeûne, il faut que tout soit clair dans ta tête avant de débuter, à savoir, « Pourquoi je fais ça ? » Si la raison est qu'il faut que tu perdes du poids, je pense que tu n'es pas sur le bon programme, consulte plutôt un spécialiste de la nutrition, il saura t'aiguiller plus que moi ! Si en revanche, tu ressens une vraie envie de détoxifier ton corps, de mieux gérer ton alimentation et ton appétit et de te sentir mieux, là tu es sur la bonne technique !

Le Fasting, permet, quand il est bien maîtrisé, de passer à un jeûne un peu plus poussé, qui pourrait se résumer à un repas unique par jour !

Il m'arrive des fois, pour m'amuser, de tester ce jeûne de 24H ! A ma grande surprise, ce n'est pas si difficile que ça ! Tout se passe en fait, dans ta tête !

Pour conclure, j'aimerai te rappeler qu'il est évidemment indispensable, de rester sur une alimentation équilibrée durant ton jeûne. C'est pas parce que tu as jeûné 16H qu'il faut manger fast-food tous les jours !


J'en parle plus en détails, dans mon article, L'ALIMENTATION, que tu trouveras sur ce blog.


Enfin, si tu veux pousser la chose un peu plus loin : Fasting.fr !!

Tu as toutes les clés en main pour bien commencer ton nettoyage intérieur, il n'y a plus qu'à foncer maintenant !

Bon jeûne intermittent à toi !

Commenti


bottom of page